2012
Articles

 

La vie est-elle absurde?

 

Le nihilisme est fort en notre époque. Quelques individus colorées adhèrent consciemment à cette philosophie et la défendent souvent dans le cadre de conversations sur les grandes questions existentielles. Ils argumentent que la vie n'a aucun sens, après la mort il n'y a rien et le temps sur terre est sans valeur, que l'on soient quelqu'un ou son contraire, ça ne change rien et dans le fond on est précisément cela; rien. Vous avez déjà entendu ce genre de trucs? Si on parle des enjeux globaux leurs discours se résument à quelque chose comme; le peuple est cave, c'est dans la nature des choses qu'ils se fassent exploiter, il ne peut en être autrement et, aussi, c'est plutôt insignifiant d'en parler. J'ai même entendu certain individus intelligents et articulés décrire leur vie passée et future de manière triste, cynique mais solennel, du genre; « Moi je vais travailler 40h à une job chiante, j'vais faire d'largent pis je vais boire, écouter la tévé et consommer divers luxes pour pas trop penser à comment c'est de la marde. » Ils appellent ça être « réaliste », comme si ils n'avaient pas le pouvoir de faire autrement.

 

Beaucoup de gens ne tiennent pas de tel propos, ils parlent peu souvent de questions existentielles ou d'enjeux globaux, mais cette mentalité nihiliste et cynique est tout de même encré en leur mental. C'est la grande dépression moderne qui engendre suicide et autres comportements auto-destructeurs. La vie n'a aucun sens, à quoi bon la préserver? La seule chose qui semble logique dans cette ordre d'idée est d'essayer de jouir du présent de manière inconsidérée, un rire, une sensation forte, un orgasme ou un high devient ce qu'il y a de plus concret. Bâtir un avenir qui assurerait abondance et santé c'est très abstrait alors que la transcendance, l'honneur, l'accomplissement de soi ou la recherche de la vérité c'est carrément absurde.

 

Avant d'aller plus loin je veux dire que, non, ce n'est pas réaliste que de penser ainsi. La vie a beaucoup de sens et beaucoup de valeur. Peut-être faut-il cultiver cette idée pour comprendre qu'il n'y a rien de plus vrai. Pour beaucoup c'est la peur de la mort qui les pousse à voir la vie comme dénuée de sens. Je pourrais parler de la non-finalité de la mort du corps, qu'avant d'être MA vie je suis LA vie, qu'à la mort de mon corps je suis comme une goutte de pluie qui tombe dans l'océan, même si on ne voie plus l'individu comme séparé du tout, il est encore, rien n'est perdu. Je pourrais parler de tout ça mais je sais bien que de telles paroles seront balayées du revers de la main par beaucoup de ceux qui croient que la mort est une finalité. Toutefois on ne peut nier qu'avant la mort on peut se créer une meilleure vie!

 

Je ne crois pas que quiconque soit vraiment en désaccord avec cette dernière déclaration mais Déesse sait que tout le monde gagnerait à y penser plus. Beaucoup de gens semblent suivre le plan prévue pour eux par la machine que forme l'économie et la bureaucratie. Ils le perçoivent souvent comme un plan détestable mais ils semblent avoir acceptés depuis longtemps que c'est la voie qu'ils suivront. Mes amis, j'écris ce texte pour vous dire que ce qui est insensée et absurde ce n'est pas la vie mais la manière de la vivre qui est inculquée par la machine à travers la publicité et  tout ce qu'il y a de mauvais dans « l'éducation » qu'on reçoit. Beaucoup de nous sentent que ça ne fait aucun sens de dilapider les ressources naturelles pour subvenir à des besoins artificiels, le plus souvent acquis parce que l'ensemble de la population est soumise à cette forme de propagande qu'est la publicité. Le salaire horaire et la création d’emplois nous poussent à travailler beaucoup plus que nécessaire, de manière beaucoup moins efficaces. Si on n'accomplissait que la partie essentielle de nos emploies, on ne travaillerait pas assez d'heures pour vivre de notre salaire horaire, alors nos emploies sont normalement bourrés d'absurdités. C'est de la folie que de ne pas chercher le point où le travail est accomplie et où on a mérité de se reposer et de profiter du moment, comme une famille qui a tout fait la vaisselle, le ménage, ect. Globalement, les idéaux de croissance économique obligent, il faut toujours du travail à accomplir, plus il y en a, mieux c'est. Voilà de l'absurdité.

 

Il faut arrêter de se dire que c'est la vie en soi qui est absurde. Je crois vraiment que ce sentiment de nihilisme commence par le constat que le mode de vie considéré comme normal est un non-sens. Pour être vraiment réaliste, il faut toutefois mener l'idée à bout et conclure que la vie peut être vécu autrement. Comme individus c'est possible de la vivre autrement et comme société ce le sera aussi quand massivement on prendra une pause pour vraiment observer le problème au lieu de l'ignorer et de poursuivre notre routine machinale. Il appartient à chacun de se bâtir un plan individuel qui lui permet de vraiment profiter de la vie. Ceux qui ont ça en eux sont invités à participer à l'élaboration du plan global qui remplacera celui de la machine. À travers la conversation et l'écriture on peut éclaircir et solidifier notre vision d'un monde meilleur. Plus elle est claire, plus la vision engendre des plans. Des individus et des communautés voient des ponts entre la vision et la réalité et s'engagent à les construire et les emprunter. Voici rapidement 3 principes que je prône;

 

Une éducation pour une personne; Si nous avions été élevé dans un monde où on s'occupe vraiment de nos enfants individuellement au lieux de les abandonner à un système d'éducation uniforme qui manque d'humanité, ils n'y aurait pas autant de gens qui trouvent que « la vie c'est de la marde ». Décroissance économique, travaillons lorsqu'il y a vraiment, en toute bonne conscience, un besoin; Si nous faisions la job nécessaire sans s'en rajouter en se gardant un maximum de temps pour jouir de la vie librement, cette dernière apparaîtrait beaucoup moins lourdes et aucunement absurde. Arrêtons de permettre aux corporations de polluer notre mental et celui de nos enfants; Si, depuis notre tendre enfance, les connaissances les plus évoluées en matière de technologies et de psychologies avaient été utilisés, non pas pour créer des publicités visant à dérégler notre mental et nous pousser vers la consommation excessive et inconsciente de produits souvent nocifs, mais plutôt pour nous informer des habitudes de vie les plus efficaces en vue de vivre paisiblement en santé, on serait beaucoup mieux équipé pour vivre une vie qui a du sens.

 

Paix, Liberté, Amour PLA

Le Scap

Samedi, 21 Avril 2012 00:23

Un Cours de Justice au Policiers

Written by Jonathan Rainville

Le cour qui, comme tel, commence à 2 minutes 20 est d'une grande qualité. Je vous invite à l'écouter.

Edgar Morin est un grand penseur, il nous apporte dans ce vidéo une conscience des limites de l'éducation actuelle. Quand j'encourrage les étudiants dans leur combat actuel, j'accompagne normalement mes encouragements d'une mise en garde, il faut réformer l'éducation en profondeur. Pour moi c'est à la fois un plaisir et un devoir que de me plonger dans cette réflexion. Puisse la sagesse de gens comme Edgar Morin nous aider à relever les défis de notre époque.

Dimanche, 26 Février 2012 23:01

Comprendre la hausse des frais de scolarité

Written by Jonathan Rainville

Cette recherche sérieuse démontre vraiment ce qui en est du supposé sous-financement des Universités. C'est de l'information solide, concise, tout ce qui est dit est basé sur des fais. Cela n'a rien à voir avec l'information proposé par les journaux qui présentent les choses en surface sans vraiment permettent de comprendre la réalité de ces choses. Si vous voulez une opinion valide sur ce débat, lisez ce document.

Dimanche, 25 Décembre 2011 16:59

La première chicane de Lutin (Écrit par Scap)

Written by Jonathan Rainville

 

La première chicane de lutin qui n'a jamais eu lieu

 

Ludik était très gentil et très juste, comme tout les lutins, voilà pourquoi il fût si surpris quand Lumineuse, sa lutine, qui était très gentille et très juste comme toutes les lutines, se fâcha contre lui. On raconte encore aujourd'hui qu'il n'y a jamais eu la moindre chicane de lutin dans toute l'histoire des lutins!

 

Tout a commencé à une semaine de Noël de l'année dernière. Lumineuse avait travaillé très dur toute l'année, comme à toutes les années. Elle n'aimait pas se plaindre mais son dos lui faisait mal. Elle aurait aimé avoir un massage de Ludik dont les mains pouvaient faire sourire les saules pleureurs et détendre les muscles des jambes de bois. Elle craignait d'avoir l'air d'une méchante plaignarde si elle en demandait un, après tout la plupart des lutins étaient chanceux s'il avait droit à un massage de Ludik dans toute leur vie et elle en avait déjà eu un il y a 4 ans, ce n'était peut-être pas juste qu'elle en aie déjà un autre, pensa-t-elle. Bien sur Lumineuse était la lutine de Ludik, ce n'est pas injuste qu'elle reçoive un peu plus de Ludik puisqu'elle est aussi celle qui s'occupe le plus de lui mais pour une lutine c'est très grave de se plaindre, presque aussi grave que d'être injuste, ce qui est terriblement grave, il faut me croire!

 

Lumineuse choisi soigneusement ses mots pour ne pas que sa requête sonne, même vaguement, comme une plainte. « Mon mignon petit Ludik, si Lucarne, qui n'est même pas ta Lutine, aurait travaillé aussi dur que moi, ne mériterait-elle pas un massage même si elle en a eu un il y a un an?

-Est-ce un souhait pour Noël? Demanda Ludik en souriant.

-Et bien... ça peut l'être! Répondit Lumineuse toute heureuse! »

 

Toute la semaine Lumineuse a travaillé encore plus fort qu'elle en avait l'habitude! Elle travaillait déjà plus fort que toutes les lutines que je connais mais je suis sur que cette semaine-là elle a travaillé même plus fort que toutes les lutines que je ne connais pas! La douleur à son dos était déchirante mais la simple pensé de recevoir un massage de Ludik la revigorait autant qu'une goutte de sève de ces arbres magiques qui parlent et qui marchent.

Noël arriva enfin, tout les lutins du village était rassemblé pour chanter, manger, danser, jouer de la flûte de pan, de la flûte traversière, de la flûte globulaire, de l'aulos, beaucoup d'autre type de flûte dont je ne connais pas les noms et, éventuellement, ouvrir les cadeaux! Ce fût long avant le tour des Lutins qui concernent cette histoire. Vous connaissez les lutin; ils ont des cadeaux pour tout le monde et n'en finissent plus avec les « merci, il n'y a pas de quoi, il ne fallait pas, mais si, que c'Est beau, ce n'est pas encore assez beau pour toi, laisse moi te chanter la joie que m'inspire ce cadeau ...» Ils prennent tellement de temps pour les remerciements et autres gentillesses que dans les grands villages de lutins, Noël fini parfois juste à temps pour le jour de l'an! Heureusement celui-ci est un petit village et vers l'heure où le soleil commence à disparaître à l'horizon, ce fût le tour de Ludik et Lumineuse!

 

Lumineuse donna un beau paquet mauve scintillant à Ludik. « Quel merveilleux cadeau, dit-Ludik, Il est d'une beauté indescriptible!

-Ce n'est que l'emballage, protesta Lumineuse.

-C'est trop beau! Je refuse de le déchirer!

-Connaissant ta lutine, dit alors Lucarne, la merveille à l'intérieur sera encore plus merveilleuse que cette merveille! »

Quelques gentillesses plus tard Ludik ouvrit l'emballage et trouva un sablier Kalpa au sable argenté, ce qui permet de remonter le temps. « Wow! Je ne mérite pas une telle chose!

-Bien sur que tu le mérites! Ce n'est pas grand chose pour un lutin comme toi!

-Pas grand chose? Cela fait des miracles!

-Un miracle tout au plus, après avoir servi le sablier disparaît à la fois dans le passé qui devient à présent le présent et dans le présent qui devient à présent le futur! Ce n'est donc pas grand chose puisque tu mérites tous les miracle du monde mon mignon Ludik!

-Le fait de vivre avec toi est déjà le plus beau miracle qui soit arrivé à un Lutin!

 

Après un certain nombre de gentillesses additionnelles, ce fût au tour de Lumineuse d'ouvrir le paquet de Ludik. C'était un paquet assez gros à l'emballage orange si beau qu'on avait l'impression de regarder du feu. Lumineuse fût si surprise de recevoir un paquet au lieu d'une carte ou d'un parchemin qu'elle ne fit même pas de commentaires sur la splendeur de l'emballage et déchira le papier. C'était un aspirateur magique qu'on avait jamais besoin de vider et qui pouvait passer tout seul dans une pièce si il n'y a pas trop d'obstacles. Lumineuse resta bouche-bée. C'était un beau cadeau certe mais tout ce qu'elle voulait était un massage de Ludik! Les yeux de Lumineuse se remplir d'eau et la douleur de son dos sembla tout à coup insupportable. Elle resta là sans dire le moindre mot. Les lutins n'était pas habitué à ce genre de malaise. Ludik regardait sa lutine, consterné. Il sentait une boule désagréable dans son ventre. C'était la première fois qu'il ressentait quelque chose d'aussi désagréable. Il voulait retourner à sa joie habituelle mais pensait à cet instant qu'il ne la reverrait peut-être jamais. Lucarne brisa le silence; « Tu vas voir ma jolie petite Lumineuse, c'est un cadeau des plus plaisant! »

Ludik pensa alors que tout irait mieux après le prochain cadeau et tendit machinalement à Lucarne une enveloppe recouverte d'un papier d'un bleu si beau qu'on croyait regarder du saphir; « Tiens, ton cadeau, dit Ludik

-...mais ce n'est pas mon tour! répondit Lucarne

-Prend le cadeau, s'il te plait, supplia Ludik »

D'un geste nerveux, sans les compliments habituelle, Lucarne déballa l'enveloppe et l’ouvris pour y trouver un certificat donnant droit à un massage à chaque solstice et chaque équinoxes pour les 4 prochaines années! « Oh... Ludik..., commença Lucarne, Bientôt je serai la lutine à avoir obtenue le plus de massage de toi de toutes l'histoire des lutins!

-AAAAAAAARGH, cria Lumineuse d'une petite voix aigue. APRÈS TOUT LE TRAVAIL QUE J'AI FAIT POUR TOI ET LES LUTINS, C'EST À ELLE QUE TU DONNES UNE TELLE CHOSES!

-...mais, c'était ton idée ma jolie..

NON! TU N'AS RIEN COMPRIS! J'AVAIS BESOIN D'UN MASSAGE POUR MOI! MOI, MOI, MOI! T'ES JUSTE UN... UN... UN GROS NONO!

Après quelques exclamations scandalisées tout le village devint silencieux, omis quelques lutins qui sanglotait. Le reste de Noël fût triste. Le malaise rongeait tout le village.

 

Ludik assura à sa Lutine qu'il lui donnerait tout les massages qu'elle veut mais il était trop tard. Dans les jours qui suivirent, plus personne ne voulait parler à sa jolie petite Lumineuse sauf lui, on n'osait pas même la regarder. Elle avait agis sans gentillesses, le jour de Noël elle s'était plainte devant tout le village. Vous comprenez maintenant que je ne mentais pas quand je disais que se plaindre c'esr grave chez les lutins! Ludik savait pourtant que c'était de sa faute à lui; Lumineuse s'était plainte, certe, mais seulement parce qu'il avait été injuste! Au fond il était celui qui méritait le traitement que sa jolie recevait. Si Lumineuse avait fait quelque chose de grave c'était une injustice; celle de lui avoir donné un cadeau bien trop beau pour lui! Il ne méritait pas le sablier Kalpa... Le sablier Kalpa! Oh oui! Voilà la solution! Ludik tourna son cadeau. Ce fût comme si son âme s'était séparé en deux. Une partie de lui était encore là à tenir le sablier et l'autre partie voyait les derniers jours défiler à l'envers à grande vitesse! Il marchait à reculons, il prenait de la nourriture de sa bouche pour former des aliments dans son assiette, il dé-massait ses clients, tendant leur muscles au lieu de les détendre. Pour chaque grains de sable argenté qui coulait, il retournait une minute dans le passé.

 

Rendu le matin de Noël, il retourna le sablier Kalpa. Il était en train de souffler dans un fujara comme il fait chaque matin de Noël, il était bel et bien revenu dans le temps. Il s'excusa de sa présente compagnie et alla changer les noms sur 2 de ses cadeaux. Lumineuse aura les massages et Lucarne l'aspirateur magique.

 

Au moment d'ouvrir les cadeaux Ludik prit le paquet mauve scintillant que Lumineuse lui avait donné. Il était tout léger, bien sur Ludik savait que le sablier avait disparue de la boîte, il se contenta de dire qu'il n'ouvrirait pas le cadeau tout de suite puisque l'emballage était beaucoup trop beau. Cela peut sembler bizarre pour vous, mais ce n'est pas rare chez les lutins d'attendre des années avant d'ouvrir un cadeau pour admirer la magnificence de son emballage. Lumineuse fût si contente quand elle vue l'enveloppe qui semblait être faite de saphir! Je rajouterais une dizaine de page à cette histoire si je transcrivait les gentillesses qui furent dîtes avant et après l'ouverture de ce cadeau! Quel soulagement pour Ludik de voir sa lutine recevoir le cadeau qu'elle désirait tant! Plus tard Lucarne déballa l'aspirateur magique. « Oh! C'est un excellant cadeau mais j'en ai déjà un! Dit doucement Lucarne, Tient, je sais! Je vais l'offrir à Lumineuse!

-Tu ne peux pas, ce ne serait pas juste, je n'ai qu'un cadeau pour toi, répond celle-ci.

-Oh mais ça me fait plaisir, ton sourire est un cadeau au moins aussi beau!

-Ah non, je ne peux pas accepter... tient mon amie, je t'offre cela en échange »

 

Vous avez deviné? Lumineuse tendit le certificat garantissent les massages à Lucarne! Ludik était le seul à comprendre l'ironie mais se promis aussitôt de masser sa jolie petite Lumineuse souvent à l'avenir, à commencer par le soire même! L'histoire des lutins continua d'être un bonheur ininterrompu. Elle se rappelle encore d'un Noël sans problème où tout le monde est juste et gentil. C'était donc l'histoire de la première chicane de lutin qui n'a JAMAIS eu lieu!

 

Vendredi, 16 Décembre 2011 17:51

Arrêté pour danser(vidéo à l'intérieur)

Written by Jonathan Rainville

DANCE DANCE REVOLUTION! Arrestation scadaleuse, injustifié et filmé. Je posterai plus de vidéos et d'articles du genre à l'avenir.

Samedi, 26 Novembre 2011 15:47

Occupy

Written by Jonathan Rainville

Occupy est une réponse aux terribles injustices de notre monde. Plusieurs des campements, pourtant pacifiques, ont été défait violament par les forces policières. Plus bas voyez un vidéo très inspirant fait par ceux au coeur de l'action et ici un article sur le sujet. However je dois dire que contrairement à ce que anonymus prétendent, je suis disposé à pardonner.

Jeudi, 15 Septembre 2011 12:14

Giroux, VK, CZA Au Coeur de la rue!

Written by Jonathan Rainville

http://aucoeurdelarue.podomatic.com/entry/2011-09-10T23_25_46-07_00

C'était l'édition quelque jour avant les 07 battles! CZA sur place, VK et Giroux au télé-fun. Ça se passe à partir du début de l'émission!

Clickez ici pour lire l'article 

Le journal de Buckingham reçoit le Scap en entrevue! Il y a un article mais Scap spit aussi sur vidéo, clicker sur "en vidéo" pour accèder cela.

Dimanche, 14 Août 2011 00:02

Roue de l'existence karmique

Written by Jonathan Rainville
Page 1 sur 2